Préparation à l’allaitement

L’allaitement se choisit, il ne doit pas vous être exigé et forcé par qui que ce soit. C’est un don de vous-même qui est totalement personnel et qui ne devrait pas être influencé. Il est important de se sentir soutenue par son entourage, et également encouragé. L’allaitement, malgré le fait qu’il soit complètement naturel, exige une certaine préparation afin de faciliter sa mise en place et d’éviter les petits inattendus, dans cet article j’ai choisi de différencier les types de préparations en 3 catégories : au niveau physique, au niveau nutritionnel et au niveau émotionnel. Encore une fois je ne suis pas professionnelle en la matière, mais je partage avec vous ce qui a fonctionné pour moi et qui m’a permis d’appréhender l’allaitement en toute sérénité 🙂

It’s a choice to breastfeed, it should not be required and forced by anyone. It is a gift of yourself that is totally personal and should not be influenced. It is important to feel supported by those around you, and also encouraged. Breastfeeding, despite the fact that it is completely natural, requires some preparation to facilitate its implementation and avoid the unexpected, in this article I chose to differentiate types of preparations in 3 categories: physically, nutritionally and emotionally. Once again I am not a professional in this field, but I share with you what worked for me and allowed me to understand breastfeeding with confidence 🙂

img_6752

  • au niveau physique :

Lors de sa grossesse, la future maman constate de nombreux changements physiques, outre l’expansion de son ventre, la poitrine elle aussi grossie. Les mamelons deviennent plus durs, et il arrive même parfois en fin de grossesse d’avoir des petites fuites. Tout cela est naturel, et montre d’une certaine manière que notre corps “accepte” ce petit être qui grandit en nous.

Il peut être intéressant de les masser de temps en temps lorsque ceux-ci commencent à être douloureux. En effet, une couche de “graisse” se forme et épaissit l’intérieur des seins. Elle permet ainsi une multiplication des glandes mammaires, au flux sanguin d’augmenter et aux tétons de se renforcer. Les huiles végétales sont les plus adaptées pour des massages réguliers, ces huiles très riches et nourrissantes auront pour effet de renforcer le film hydrolipidique de votre peau et aideront à prévenir les vergetures (et non, elles ne se trouvent pas seulement sur le ventre..).

Porter un soutien-gorge adapté ! On évite les armatures, qui sont souvent mal adaptées aux seins en constant changement de volume et qui se retrouvent être très inconfortables. Il existe également des soutien-gorges de nuit ! Ils m’ont sauvé la vie en fin de grossesse. C’est sur le site ASOS que j’ai trouvé mon bonheur, mais je sais qu’H&M et plein d’autres magasins en font aussi. Il ne faut pas hésiter à prendre une taille au-dessus 🙂 Gwladys a également suivi les conseils de notre sage-femme, elle a entre autres mit une brassière Kiabi d’une taille plus grande que la sienne dans sa valise de maternité: “C’est très bien pour le début car la taille du bonnet du début de l’allaitement n’est pas la même que celle dans les semaines qui vont suivre. Une fois qu’elle s’est stabilisée j’ai investi dans les brassières de chez Nuk qui sont polyvalentes grossesse/allaitement.”

  • Physically :

During her pregnancy, the future mother notices many physical changes, besides the expansion of her belly, the chest also expands. The nipples become harder, and sometimes, at the end of pregnancy you can have small leaks. All of this is natural, and shows in a certain way, that our body “accepts” this little being who grows up in us.

It may be interesting to massage them once in a while when they start to be painful. Indeed, a layer of “fat” is formed and thickens the inside of the breasts. It allows a multiplication of mammary glands, blood flow increase and nipples are strengthen. Vegetable oils are the most suitable for regular massages, these very rich and nourishing oils will strengthen the hydrolipidic film of your skin and help prevent stretch marks (and no, they are not only on the belly .. ).

Wear a nursing bra! We avoid wires, which are often poorly adapted to breasts in constant volume change and which are found to be very uncomfortable. There are also night nursing bras! They saved my life at the end of my pregnancy. It’s on the ASOS website that I found my happiness, but I know that H&M and many other stores do it too. Do not hesitate to take a size above 🙂 Gwladys also followed the advice of our midwife, she put, among other things, a Kiabi bra of a size larger than hers in her maternity bag: “This is very good for the beginning because the size of the cup at the beginning of  breastfeeding is not the same one as in the following weeks.When it stabilized I invested in the brassieres from Nuk who are versatile pregnancy / lactation. “

img_7567

  • au niveau nutritionnel :

La lactation est la sécrétion et l’excrétion du lait de la mère. Les cellules des glandes mammaires sont chargées de sécréter différents constituants qui formeront les composants du lait maternel. D’où l’intérêt d’avoir une bonne alimentation car celle-ci se reflétera dans votre lait. Les recommandations nutritionnelles sont les mêmes que celles pour la grossesse : – prendre l’habitude de boire suffisamment d’eau – proscrire l’alcool et le tabac – éviter le trop-plein de caféine et de boisson énergisante – privilégier une alimentation équilibrée, saine et variée. Il n’y a pas de “régime miracle qui vous permettra d’être une super mère allaitante”, le secret réside dans l’équilibre de votre alimentation. Une chose dont j’ai encore plus pris conscience pendant ma grossesse est que notre corps est génial ! Malgré ses imperfections, il a la capacité de faire tout ça. Il fait avec ce qu’il a sous la main, littéralement.. Haha ! 

  • Nutritionally :

Lactation is the secretion and excretion of the mother’s milk. The cells of the mammary glands are responsible for secreting different constituents that will form the components of breast milk. Hence the benefit of having a good diet because it will be reflected in your milk. The nutritional recommendations are the same as those for pregnancy: – get in the habit of drinking enough water – ban alcohol and tobacco – avoid the overflow of caffeine and energy drink – favor a balanced diet, healthy and varied. There is no “miracle diet that will allow you to be a breastfeeding super mother”, the secret lies in the balance of your diet. One thing I became more aware of during my pregnancy is that our body is great! Despite his imperfections, he has the ability to do all of that. He does with what he has on hand, literally .. Haha!

img_6829

  • au niveau émotionnel :

Personnellement, l’allaitement était quelque chose qui me stressait beaucoup. Surtout au début de ma grossesse. J’avais peur que mon lait ne soit pas assez nourrissant, que mon bébé ait des difficultés à sucer, ou qu’il ne veuille pas d’ailleurs (j’ai traumatisé ma mère quand je suis née.. Petite histoire à raconter plus tard, mais en gros je n’ai jamais voulu prendre le sein de ma mère quand j’étais bébé), que je ne sache pas faire, etc.. Je suis une grande stressée.. Tous ceux qui me connaissent peuvent le confirmer ! Haha Mais le stress a un effet bénéfique sur moi, d’une certaine façon, celui de me préparer et de m’organiser. Après avoir passé et réussi mes examens de mon 3e semestre, j’ai eu la possibilité d’étudier depuis chez moi, me laissant énormément de temps pour lire et m’informer. Et c’est ce que j’ai fait ! En quelques semaines je m’étais parée à toutes les éventualités de mon allaitement. Il existe énormément de misconceptions vis à vis de l’allaitement, et parfois cela peut faire nous inquiéter ou même nous effrayer. Mais prendre le temps de m’informer m’a permis de me calmer et de me sentir prête à allaiter.

Gwladys, quant à elle s’est surtout basée sur la préparation émotionnelle et mentale : “Pour me préparer à allaiter j’ai tout simplement suivi le cours de préparation donné par la sage-femme. Entre-temps j’ai lu deux livres qui abordaient, entre autres, l’allaitement. Tous les conseils que j’ai lu ne m’ont pas semblé sensés après la séance avec la sage-femme. Je pense que la préparation est avant tout mentale. Tout au long de ma grossesse j’ai suivi des cours de sophrologie et ça m’a fait beaucoup de bien. J’ai appris à voir le futur de façon optimiste et à aucun moment je ne me suis fait du souci.” Un des livres dont elle parle est “Votre premier mois avec bébé” de Laurence de Cambronne. “Ça m’a donné quelques bases sur l’allaitement et l’importance de rester à l’écoute de son bébé. Que le laisser pleurer (de faim) n’est pas la solution.” 

  • Emotionally :

Personally, breastfeeding was something that stressed me a lot. Especially at the beginning of my pregnancy. I was afraid that my milk will not enough be nourishing, that my baby will have difficulty sucking, or that he did not want to (I traumatized my mother when I was born .. Little story to share later, but basically I never wanted to take the breast of my mother when I was a baby), I wouldn’t know what to do, etc. .. I am a very stressed person .. All those who know me can confirm it! Haha But stress has a beneficial effect on me, in a way : Preparing and organizing myself very well. After  passing my 3rd semester exams, I had the opportunity to study from home, leaving me plenty of time to read and inform myself. And that’s what I did ! In a few weeks I had prepared for all the eventualities of my breastfeeding. There is a lot of misconception about breastfeeding, and sometimes it can be worrying or frightening. But taking the time to inform me allowed me to calm down and feel ready to breastfeed.

Gwladys, on the other hand, relied mostly on emotional and mental preparation: “To prepare for breastfeeding, I simply followed the midwife’s preparation course, and in the meantime I read two books about breastfeeding, all the advice I read did not make sense to me after the midwife session, and I think the preparation is above all mental. I took sophrology courses and it did me a lot of good, I learned to see the future optimistically and at no time did I worry. ” One of the books she talks about is “Your first month with baby” by Laurence de Cambronne. “It gave me some basics about breastfeeding and the importance of listening to your baby, and letting him cry (of hunger) is not the answer.”

img_6882

On revient la semaine prochaine avec un article dédié à l’importance de l’allaitement. On discutera ensemble des raisons pour lesquelles tant de futures mamans se tournent aujourd’hui de plus en plus vers l’allaitement. 

We ‘ll come back next week with an article dedicated to the importance of breastfeeding. We will discuss together the reasons why so many future mothers are turning more and more towards breastfeeding.

Follow:
Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Instagram